Homepage Presentation

Le forum Africa Techno aura lieu les 11 et 12 décembre prochains à Yaoundé, Cameroun. Il regroupera des acteurs de premier plan de la valorisation de l’innovation et de la recherche technologique dans des domaines variés allant de l’agronomie aux TIC, pour 2 jours de rencontres chercheur, ainsi que d’échanges avec les différents acteurs de la valorisation de la recherche en Afrique de l’ouest et centrale. Il a pour principale vocation de favoriser la valorisation des inventions et l’accès aux technologies innovantes en Afrique par le transfert de technologies.

Une présentation des innovations par les porteurs de projet permettra de mieux comprendre les stratégies de R&D actuellement développées et d’en faire la promotion. Mais également de favoriser la création de partenariats de R&D pour l’acquisition d’une nouvelle expertise, les rencontres entre les différents domaines représentés doivent faciliter des levées de verrous technologiques.

Les différentes rencontres entre chercheurs ainsi que les rencontres B to B prévues offriront la possibilité de détecter de nouvelles opportunités commerciales. Des conseils et formations en marketing, management, propriété intellectuelle, financement de l’innovation sont d’ailleurs prévues. Elles seront animées par des spécialistes et par les chargés d’affaires du CVT Valorisation Sud, avec des réflexions et  et échanges surles thématiques de l’innovation, le système de protection de la PI, les modes de valorisations et le transfert de technologies ( licences, start-ups…)

 

Ce forum a également pour objectif de  permettre aux acteurs économiques d’envisager et de découvrir de nouvelles opportunités d’investissement, pour des services et produits à forte valeur ajoutée, notamment pour des problématiques régionales.

Le forum Africa Techno fait suite à 5 éditions de rencontres d’affaires technologiques organisées précédemment en Afrique de l’ouest et centrale et a vocation à devenir une référence incontournable pour les détenteurs d’expertise, de technologies, financiers et créateurs d’entreprises, concernés par la valorisation de la recherche.